jeudi 2 janvier 2014

Connaissez-vous les plantes toxiques ?

Les plantes toxiques Les chiens et les chats sont par nature curieux et chasseurs. Ils aiment explorer, ce qui les met en contact avec des agents potentiellement dangereux : insectes, animaux morts et plantes toxiques. Ce qui signifie que dans de nombreux cas d'empoisonnement, la substance en cause ne sera pas connue. La grande variété de plantes et arbustes toxiques rend l'identification difficile ou impossible si le propriétaire n'a pas connaissance avec certitude de ce que son animal a ingéré. La plupart des cas d'empoisonnement soupçonné d'être malveillants ne le sont en réalité pas.

Dans certains types de végétaux seule une partie de la plante est toxique. Dans d'autres, toutes les parties sont toxiques. L'ingestion provoque un large éventail de symptômes, dont : une irritation de la bouche, une hypersalivation, des vomissements, de la diarrhée, des hallucinations, des convulsions, le coma et la mort. D'autres substances végétales provoquent des éruptions cutanées.

Voici un liste non exhaustive des plantes toxiques les plus couramment rencontrées :

Les plantes d'intérieur

Les Chrysanthème, le figuier grimpant ou figuier rampant (Ficus Pumila) et les Poinsettia provoquent des éruptions cutanées après contact avec la peau ou de muqueuses buccales.

Le Syngonium ou lierre de Boston (Nephthytis), le Dieffenbachia, le Philodendron, l'arum grimpant ou Pothos (Scindapsus aureus), le palmier majestueux (Ravaena Rivularis) et le Dracaena "Red Princess" contiennent des acides oxaliques et sont irritants. Ils peuvent provoquer un gonflement de la langue, des babines et de la gueule.

L'Amaryllis, l'Azalée, l'Asparagus, les Oiseaux du Paradis, les Jacinthes, les Narcisses, le Rhododendron, le Gui, les Iris, les Boutons d'or, la couronne du Christ (Euphorbia milii), l'herbe de Saint Jean ou lierre terrestre (Glechoma hederacea), le lierre grimpant, le Colocasia, et le pommier d'amour (Solanum pseudocapsicum) contiennent plusieurs types de poisons. Ils sont responsables de vomissements, de douleurs abdominales, et peuvent aussi causer des tremblements, des problèmes cardio-respiratoires ou rénaux difficiles à déceler au premier abord.

Les plantes d'extérieur

Les abricots, les pêches, les cerises, la rhubarbe, les épinards, le sureau, la pomme de terre, la margose (Momordica balsamina), l'If, l'Albizia, le Pied d'alouette (Delphinium), les Narcisses, le Ricin, l'Arisème Petit-Prêcheur (Arisaema triphyllum), le Faux-Arum (Lysichiton americanus), Le Raisin d'Amérique, la Morelle douce-âmère (Solanum dulcamara), la Digitale (Digitalis purpurea), le Tabac Indien (Lobelia inflata) et la Glycine peuvent provoquer des douleurs abdominales, des diarrhées et des vomissements.

La Marijuana, le Volubilis, le Myristica, la Pervenche de Madagascar et la Peyote ont un effet hallucinogène.

Le lila de Perse (Melia azedarach), le Vinaigrier (Rhus coriara), le Vomiquier (strychnos nux-vomica) et la Cigüe (Cicuta) provoquent des convulsions.

Si votre animal s'est empoisonné

Si vous pensez que votre animal s'est empoisonné, la première chose à faire est d'essayer d'identifier le poison. Téléphonez ensuite au centre anti-poison pour animaux :

CAPAE : 02 40 68 77 40
http://www.centre-antipoison-animal.com/


Ils peuvent vous aider à trouver un antidote ou une solution de premier secours.
Consultez ensuite en urgence votre vétérinaire qui prodiguera à votre animal les soins nécessaires pour évacuer le poison de son organisme.

A retenir !

• L'appétence d'un poison favorise son ingestion par l'animal.
• Lorsque vous achetez une plante, renseignez vous au préalable sur sa toxicité et vérifiez son étiquette. La plupart du temps, si une plante est toxique, cela est mentionné sur son étiquette.

Sources : Dog Owner's Home veterinary Handbook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire