samedi 1 février 2014

La présence d’un chien diminue la pression artérielle

La présence d’un chien diminue la pression artérielle Un étude de l’Université du Maryland montre que chez les plus de 50 ans modérément hypertendus, la compagnie d’un chien a des effets favorables.

Ces derniers étaient pour la plupart traités pour hypertension. La pression artérielle a été mesurée toutes les 20 minutes à l’aide d’un dispositif porté par le maître. Les valeurs ont été relevées pendant 3 jours écartés au cours d’un période de 3 mois, ce qui permettait de prendre en compte tous les facteurs autres que la présence du chien. L’étude a démontrée une diminution de la pression systolique* et diastolique*.

Les chercheurs ont également étudiés les effets de la présence d’un chat. Le résultat est inattendu. La compagnie d’un chat augmenterait la pression systolique et diminuerait la pression diastolique.

* La pression systolique correspond à la pression dans les vaisseaux au moment où le coeur se contracte. La pression diastolique correspond à la pression dans les vaisseaux entre deux contractions.

Sources : L'Essentiel N°315

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire