lundi 10 février 2014

Une truffe sous surveillance

Comment fonctionne l'odorat des animaux

L'humidité perceptible à l'extrémité de la truffe des animaux est sécrétée par les glandes muqueuses de la cavité nasale. La truffe d'un chien ou d'un chat en bonne santé est normalement froide et humide. Elle peut devenir chaude et sèche, en fonction de l'activité physique de l'animal, de son état d'hydratation, de la température et de l'humidité extérieure. Une truffe chaude et sèche ne signifie pas nécessairement que votre animal a de la fièvre. Cela peut être un indicateur mais nécessite une confirmation en prenant sa température avec un thermomètre rectal.

Une truffe sous surveillance


La cavité nasale des animaux est très riche en connections nerveuses ; environ 100 fois plus que la nôtre. Ces nerfs sont connectés au centre olfactif du cerveau, très développé chez les animaux. C'est ce qui leur donne ce sens olfactif aigu que nous n'avons pas.

Les chiens et les chats par exemple sont en mesure de garder en mémoire plusieurs parfums à la fois sans souffrir d'atténuation du sens olfactif, contrairement aux humains qui s'habituent rapidement à une odeur que leur cerveau finit par ignorer. Les chiens excellent dans ce domaine et son notamment capables de détecter la présence de punaises de lit.

L'odorat est le premier sens que le chien utilise pour différencier un "ami" d'un "ennemi". Alors que de nombreux chiens âgés perdront les sens de la vision et de l'ouïe, son sens olfactif perdurera normalement toute sa vie.

La truffe du chien : un odorat exceptionnel Lorsque la truffe ne répond plus

Une truffe qui coule indique que les voies nasales sont irritées. Ces irritations sont également source d'éternuements. Ces deux signes ont tendance à se produire ensemble.
Les animaux excités et nerveux sécrètent souvent par la truffe un mucus aqueux et transparent. Ce type de symptôme n'est pas accompagné d'éternuements et disparaît lorsque l'animal se détend.

Tout écoulement nasal qui persiste pendant plusieurs heures est à prendre en considération.
Un écoulement aqueux et clair est typique d'une allergie ou d'une rhinite virale. Un écoulement épais peut indiquer une infection bactérienne ou fongique. Un écoulement nasal accompagné de bâillonnement et de nausées peut être symptomatique d'une rhinopharyngite. Un écoulement jaunâtre accompagné de toux et de fièvre peut indiquer une grippe canine Un écoulement provenant d'une seule narine peut indiquer des fistules bucco-nasales ou un corps étranger ou une tumeur à l'intérieur de la truffe.

Les corps étrangers, les tumeurs et les infections bactériennes et fongiques chroniques peuvent éroder les muqueuses et produire un mucus mêlées de sang ou un saignement de truffe. Les saignements de truffe peuvent se produisent aussi lors de troubles de la coagulation tels que la maladie de Willebrand et l'hémophilie.

Un traumatisme nasal (cognement de la truffe), peut également conduire à un écoulement mêlé de sang. Si vous voyez du sang dans les écoulements nasals de votre animal, informez en votre vétérinaire.

Les virus du rhume humain n'affectent pas les chiens et les chats. Toutefois, ils peuvent être touchés par des maladies respiratoires graves qui produisent des symptômes similaires à ceux du rhume humain. La truffe et les yeux qui coulent, de la toux et des éternuements en sont des indicateurs. N'hésitez pas à consulter rapidement votre vétérinaire.

Source : Dog Owner's Home Veterinary Handbook by Dr. Delbert G. Carlson and James M. Giffin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire