lundi 1 juin 2015

Ne jamais punir un chat malpropre !



Le Docteur Alnot-Perronin casse les idées reçues...

La punition aggrave la malpropreté

Un chat malpropre est un individu qui se sent mal, il faut donc éviter de le punir.
La punition est par définition désagréable, elle ne peut qu’ajouter un élément anxiogène à ceux qui perturbent déjà votre animal.



A posteriori « Vous + dégât = punition »

Après quelques minutes, il est déjà trop tard pour punir: La punition ne sera pas associée à l’acte mais à la présence du dégât car votre animal va apprendre que les deux éléments existant au même moment, vous + le dégât, ont un rapport. L’équation « vous + dégât = punition » le poussera donc à vous fuir, mais contrairement à une idée trop répandue,  ce n’est pas parce qu’il sait qu’il a mal fait. Votre chat ne peut associer la punition qu’à ce qu’il fait au moment où la reçoit. S’il ne faisait rien au moment ou vous punissez, quelle raison a t-il d’être puni ?

Punir sur le fait ?

Et bien  non plus ! C’est généralement le plus sûr moyen d’ajouter un stress supplémentaire à un chat déjà perturbé, quelle qu’en soit la cause. La seule raison de punir sur le fait, et encore ça n’est pas la meilleure technique... c’est qu’il n’ait pas appris à faire dans une litière ; Ce qui peut être le cas d’un chaton orphelin n’ayant jamais eu de modèle.


Dans ce cas, comment faire ?

Il faut agir au moment où il s’accroupit pour uriner au mauvais endroit : Un « non », un claquement de doigts ou de mains peut faire l’affaire…le temps de prendre votre chat et de le poser doucement sur la litière (sans couvercle) qu’il ne sait pas encore utiliser.
Cela demande d’être très vigilant et rapide pour arrêter l’acte quasiment avant l’émission de la première goutte.

Travailler sur la cause

Dans tous les cas, il est donc beaucoup plus efficace de chercher l’origine de la malpropreté que de punir. Cependant, les chats ont de nombreuses raisons d’être malpropres et parfois trouver la cause s’apparente à résoudre une énigme digne des romans de Fred Vargas…notamment quand la malpropreté est ancienne et chronique, car les paramètres à prendre en compte sont très nombreux. Il en existe deux grandes catégories : les modifications à l’extérieur du chat (changements dans son milieu de vie) et les modifications à l’intérieur du chat (les maladies).

Un chat n’aime pas le changement

Quand un chat est malpropre, c’est à dire qu’il produit des urines et des selles ailleurs que dans sa litière, la cause peut être un changement « de décor » (nouveau mobilier, murs repeints, pièce transformée) ou un évènement indésirable pour lui (une fête, le séjour d’amis à la maison, un cambriolage, une naissance, de nouveaux voisins avec un chien…etc.) ou tout simplement que sa litière est sale.

Penser qu’il est peut être malade

Quand il ne fait que ses urines (ou ses selles, mais pas les deux) en dehors de son bac alors qu’il était propre jusque là, il faut « chercher à l’intérieur du chat », c’est à dire qu’une maladie ne peut être exclue et doit être envisagée avant de penser à autre chose.



Un chat malpropre ne se venge pas


Il exprime quelque chose, en général un désagrément. Se venger suppose d’être empathique (savoir se mettre à la place de l’autre et imaginer ce qu’il ressent dans une situation donnée) et chez les carnivores, cette aptitude reste contestée. Il ne sait pas que cela vous ruine votre tapis ou vous gâche votre soirée.
Des explications plus simples sont largement plus plausibles. Notamment le manque de contrôle lors d’une émotion : des mictions ou défécations émotionnelles peuvent être observées en cas de peur, en cas de travaux très bruyants, un marteau piqueur dans la rue par exemple.

Donc si votre animal était propre, et sauf s’il s’agit de marquage urinaire de type sexuel (animal non stérilisé) la malpropreté est anormale, il faut consulter votre vétérinaire après avoir vérifié que vous n’avez pas oublié le nettoyage de la litière…


Dr Muriel Alnot-Perronin pour Dogteur

  

Aidez votre chat à maîtriser ses émotions en utilisant par exemple un diffuseur de phéromones d'apaisement ou des jouets pour le distraire. 

4 commentaires:

  1. Et bien, pourtant, mon chat siamois urine où il ne faut pas que lorsque nous revenons d'un we ou quelques jours de vacances pour bien nous faire comprendre qu'il n'était pas content de notre absence. Tant que nous ne le punissons pas , il fait partout dans la maison. La seule chose qui l'arrête c'est la punition!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'article l'indique, punir votre chat ne fait qu'entretenir le comportement de malpropreté et qui donc fait que votre chat recommencera à uriner à des endroits inappropriés même si sur le coup la punition l'arrête.

      N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour vous aider à sortir de ce cercle vicieux et aider votre chat à se sentir si à l'aise chez vous qu'il n'aura plus besoin d'uriner partout pour exprimer son stress.
      Bon courage!

      Supprimer
  2. Bonjours, j'ai deux chats chez moi une vieille minette de 11 ans qui est arrivée il y 3 ans et qui à mis du temps avant de se sentir chez elle. Et il y a un an j'ai adopter un autre chat un petit mâle que j'ai fait castré à 6 mois. A l'arrivé du petit nouveau ma vieille minette c'est montrée très agressive avec, mais mon petit mâle à vite grandi et grossi et fait aujourd'hui le double du poids de ma minette et du coup elle ne l'embête plus (juste quelques bagarre pour jouer.) Mon petit mâle à eu du mal à comprendre qu il devait faire dans la litière donc au début j'avais les pipis et les grosses commissions un peu partout dans l'appartement et puis un jour j'ai eu le pipi dans la caisse il a donc était félicité mais j'avais les grosses commissions à côté, puis cela c'est inversé et depuis 6 mois je n'arrive pas à lui faire faire pipi à nouveau dans la litière j'ai même racheter un autre petit bac pour qu il ne fasse pas tout dans le même, je nettoie les caca a chaque fois qu'il fait. Il fait pipi toujours au même endroit et systématiquement à côté de litière. Je ne sais plus quoi faire, je ne le gronde pas mais le félicite les rares fois ou il fait dans le bac, mais cela arrive si rarement. Je ne peux pas le surveiller je pars très tôt le matin et rentre assez tard le soir. Je suis également obliger de séparer mes deux chats la journée et la nuit pour qu il ne se batte pas et quand je suis à la maison je les laisse circuler librement. NB la mère du petit mâle ne s en est pas occupé après le sevrage.

    RépondreSupprimer
  3. pfff!! il ni a rien a faire j'ai une collection de moto , mes chats ont tous uriné sur les jantes resultat au moins 8 jantes foutues, il ni a rien a faire ils marque leur territoire surtout si vous etes a la campagne ou d'autres chats rodent dans le coin.. pas de soluce pour ça ni veterinaire ni gourou...

    je retoruve meme des jets de pisse dans la maison, ils sont decontracté bien nourrie caliné, rien a faire je vous dit a part assumer ses animaux..

    RépondreSupprimer